operation charnwood

Publié le par nc

L’opération Charnwood (Allies, 1944) avait pour objectif la capture de Caen et de ses environnements. Caen était un objectif du jour J pour la 22eme armée britannique. La capture de Caen et de sa plaine environnante était importante pour permettre au alliés de construire des terrains d'aviation. Charnwood  utilise l'utilisation de bombardiers lourds afin de détruire les défense allemandes et de remonter le moral de l'infanterie britannique et canadienne

L’opération a commencé le 7 juillet, 1944 où 467 avions allie ont laissé tomber 2.300 tonnes de bombes sur la ville. En quarante minutes, la ville médiévale a été detruite. Le tir naval a été également employé.
Les effets principaux du bombardement furent décevant les bombes ont été lâchées sur un secteur urbain, beaucoup de civils français ont été tués. Le bombardement n'a pas été suivi d'un assaut immédiat, ce qui a laisse le temps au défenseur de se reprendre.
L’attaque au sol a commencé le matin suivant, le 8 juillet. les bombardiers ont employé les bombes très lourdes (250 et 500 kilo) donc elles ont fait de très gros trou  . Ceci a eu comme effet de retarder le mouvement des chars allies dans la ville.Image:Tankscaencenter.jpg

Le 8 juillet, à 4 h 20, trois divisions britanniques et canadiennes attaquent la ville, soutenues par trois brigades blindées : Rommel donne l'ordre de déplacer toutes les armes lourdes sur la rive sud de l'Orne
Les Canadiens délogent les SS de Buron et Authie, tandis que les Britanniques brisent les dernières résistances devant Lébisey. Au soir, les Allemands commencent à décrocher. Le 9 juillet au matin, les Canadiens enlèvent Carpiquet, Saint-Germain-la-Blanche-Herbe, Venoix, la Maladrerie et pénètrent enfin dans Caen mais la destruction des ponts sur l'Orme les obligent à stopper la progression.
Plus à l'est, les Britanniques avancent lentement dans les rues rendues méconnaissables par les ruines causées par les bombardements à répétition.

 Charnwood fut d’un succès tactique limité pour les alliés. L'extrémité occidentale de Caen fut capturée mais la moitié orientale demeure au des mains allemandes. En tant qu'un d'une série d'une série d'attaques britanniques en Normandie
Une leçon de Charnwood fut d'employer les obus éclairants en quantité énorme. Cette leçon a été appliquée aux opérations qui ont suivi comme l'opération Goodwood et à un moindre degré, l’opération cobra.

Publié dans le 20 eme siecle

Commenter cet article