napoleon bonaparte

Publié le par nc

Napoléon Bonaparte est né le mardi 15 Août 1769 à Ajaccio en corse. Il meurt le samedi 5 mai 1821 à Sainte Hélène. Après une enfance passée en Corse, Napoléon Bonaparte débarque sur le continent pour entrer au collège d'Autun en janvier 1779 où il retrouve son frère Joseph. Le 5 mai suivant, il est admis à l'école militaire de Brienne. Souvent tourné en dérision par ses camarades de part son accent très prononcé mais aussi à cause de ses origines , il se replie sur lui-même.

En octobre 1784, il intègre l'école militaire de Paris. Rapidement promu lieutenant d'artillerie en second,. Napoléon Bonaparte exerce alors son métier avec passion, se pliant docilement aux exigences de la discipline. Après avoir obtenu un congé en septembre 1786, il retourne en Corse où les affaires de la famille se sont dégradées depuis la mort du père. En 1788, il retrouve sa garnison à Auxonne. Le 1er juin 1791, il est affecté au 4ème Régiment d'Artillerie à Valence et obtient le grade de premier lieutenant. Fréquentant les jacobins de la cité, il ne cache pas son désir de voir la république proclamée. il est à Paris en mai 1792 où il assiste aux insurrections des 20 juin et 10 août . Elevé au grade de capitaine en juillet, il repart en Corse en octobre. Après un bref séjour sur le continent, il débarque à Ajaccio avec l'armée républicaine afin de mettre un terme à la révolte des partisans de Paoli. Devant leur résistance acharnée et après avoir échappé à un attentat, il décide de rembarquer en emmenant sa famille qui s'installe à Marseille.C'est à Auxonne qu'il apprend que la ville de Toulon s'est offerte aux anglais. Après avoir proposé un plan de reconquête de la ville au Comité de Salut Public, le 16 septembre 1793, il obtient le commandement en chef de l'artillerie de l'armée chargée de reprendre la ville. C'est pour lui l'occasion d'imposer ses vues après avoir écarté le général Carteaux. C'est sous les ordres du général Dugommier qu'il démontre alors toutes ses qualités de tacticien  le 19 décembre en reprend la ville aux anglais.

En 1795, le 13 vendémiaire exactement, Barras le charge de la répression des royalistes qui se soulèvent contre la Convention. Son action lui vaut d'être nommé général en second de l'armée de l'Intérieur trois semaines plus tard. C'est encore Barras qui lui présente Joséphine de Beauharnais qu'il épouse le 9 mars 1796 alors qu'il vient d'obtenir le commandement en chef de l'armée d'Italie.  Entre mars 1796 et avril 1797, il défait les armées italiennes et autrichiennes. Ses succès amènent le traité de Campo-Formio le 18 octobre 1797 et lui valent une popularité grandissante dans le pays. Popularité gênante pour le Directoire qui perçoit en ce général un rival potentiel et  lui confie en avril 1798 l'expédition d'Egypte .il gagne la bataille des Pyramides contre les mameluks. Mais le 1er août suivant, la flotte française est détruite par les anglais de l'amiral Nelson à Aboukir. L'année suivante la Syrie est conquise avec la prise de El-Alrich  et de Jaffa . En revanche devant Saint-Jean d'Acre  c'est l'échec.
Le 22 août, Napoléon Bonaparte confie le commandement en chef de l'expédition au général Kléber et décide de regagner la France, inquiet de la situation politique de son pays et débarque à Saint-Raphaël .
 A Paris,  Le retour de Bonaparte est utilisé par Sieyès pour renverser le Directoire. Objectif : Faire adopter une nouvelle constitution. Depuis bien longtemps déjà, il rêve de jouer un rôle important sur la scène politique. L'occasion lui en est donnée et il la saisit. Les 18 et 19 Brumaire, il gagne la partie sans faire couler la moindre goutte de sang, mais une mémorable bousculade qui sans le secours de son frère Lucien, alors président du Conseil des Cinq-Cents, aurait pu mettre un terme définitif à ses ambitions politiques. On le nomme consul provisoire. Dès le mois suivant, il fait adopter une nouvelle Constitution , Il devient alors le Premier Consul.
Disposant des larges pouvoirs que lui confère cette nouvelle Constitution il entreprend alors la réorganisation du pays :creation de la Banque de France,du Concordat,de la Légion d'Honneur , du Franc germinal et enfin du Code civil ). Sur le plan militaire, dès 1800, il entreprend sa seconde campagne d'Italie  il remporte à Marengo le 14 juin contre les autrichiens une victoire qui est le prélude à la paix de Lunéville qui est signée le 9 février 1801.
Fort de ce succès, la paix générale devient chez lui son voeu le plus cher. Le civil prend le pas sur le militaire. Il sait que la guerre est un obstacle aux nombreuses réformes qu'il entend mettre en place. Aussi, il met tout en oeuvre pour convaincre l'Angleterre, l'Espagne et la Hollande, à venir s'asseoir à une table afin de discuter des conditions qui pourraient enfin mettre un terme à ces guerres qui durent depuis bientôt dix années et qui étouffent humainement et économiquement les parties en présence.La paix générale est signée le 25 mars 1802 à Amiens
cette paix est rompue le 16 mai 1803 par l'Angleterre qui décrète l'embargo contre les navires français et hollandais. Napoléon réplique le 20 juin par un arrêté interdisant l'entrée en France de toutes marchandises en provenance d'Angleterre où de ses possessions.
Aux yeux de ses partisans, seule la fondation d'une dynastie pourrait asseoir définitivement les acquits de la révolution et du Consulat. Aussi, par un sénatus-consulte du 18 mai 1804, c'est avec une étonnante facilité que Napoléon Bonaparte est proclamé empereur des français sous le nom de Napoléon 1er. Il est sacré par le pape Pie VII en personne le 2 décembre

 

Publié dans periode napoleon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article