cuirasse classe bretagne

Publié le par nc

Les trois cuirassés de la classe Bretagne, lancés avant la grande guerre et terminés au début, étaient la seconde série de Dreadnoughts Français.

Durant le conflit, eu après l'armistice, le Bretagne et le Provence étaient présents à Mers-el-Kébir lors de la remise de l'ultimatum de l'amiral Sommerville à l'amiral Français Gensoul. Les tirs de l'escadre Britannique firent mouche et le le Bretagne, touché dans une soute à munitions, explosa,  Le provence faillit subir le même sort et fut gravement avarié. On fut constraint de l'abandonner, et elle coula lentement dans la rade. On la renfloua et on la conduisit à Toulon pour réparations. Elle reprit du service mais se saborda comme le reste de la flotte en novembre 1942. Le cuirassé Lorraine était de son côté présent à Alexandrie lors de l'opération "Catapult", et fut interné et désarmé jusqu'en 1943, ou l'unité rejoignit les FNFL. Elle reçut des modifications aux USA, et servit en Méditerranée

 

Déplacement 21 000 t. standard -26 200 t. Pleine Charge
Dimensions 165 m long, 28 m large, 7.3 m de tirant d'eau
Machines 4 hélices, 4 turbines , 9 chaudières , 120 000 cv.
Vitesse maximale 21,5 noeuds
Blindage Ceinture 305 mm, réduit central de 250 mm, pont 65, tourelles 340 mm, blockhaus 340 mm
Armement 10 pièces de 340, 8 pièces de 100 mm , 8 de 37, 12 de 13.2 mm ,  2 avions
Equipage 850

Publié dans arme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article