traite de l'atlantique nord

Publié le par nc

L'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord - OTAN est une organisation politico-militaire créée à la suite de négociations entre les signataires du traité de Bruxelles , les États-Unis et le Canada ainsi que 5 autres pays d'Europe Occidentale invités à participer : Danemark, Italie, Islande, Norvège et Portugal, pour organiser l'Europe face à l'Union soviétique après la Seconde Guerre mondiale. Le siège de l'OTAN se trouve à Bruxelles et son commandement militaire  en Belgique.  Son rival côté soviétique fut le Pacte de Varsovie.

pendant le blocus de Berlin, les appels des européens se font de plus en plus insistants. Une entente secrète est réalisée entre les anglo-saxons pour fixer les bases de l’aliance atlantique. Une dernière étape reste néanmoins à franchir : toute alliance militaire des États-Unis en temps de paix est interdite par leur constitution. Le Sénateur Vandenberg fait voté la résolution 239 pour établir l’alliance . L’alliance devient constitutionelle, à la condition d’etre conforme à la chartre des Nations-Unies. Sur demande du Sénat américain, on inscrit dans le traité , que les mesures à prendre en cas d’agression sur un des membres est laissé souverainement au choix de chacun des pays signataires. Le Sénat voulait préserver le choix du Congrès américain de faire ou non la guerre.Des pourparlers à Washington, du 6 juillet au 9 semptembre 1948 définissent les bases du traité. Ce pacte militaire est donc né d'un accord signé le 4 avril 1949 à Washington, D.C.; il s'agit du Traité de l'Atlantique nord Ce traité a alors été ratifié par les États-Unis, le Canada, la Belgique, le Danemark, la France, les Pays-Bas, l'Islande, l'Italie, le Luxembourg, la Norvège, le Royaume-Uni et le Portugal, qui à cette époque constituaient une partie du bloc de l'ouest.

Avec ce traité, les américains rompent avec leur tradition d’isolement et entrent dans une alliance permanante avec le continent. Les européens ont tout fait pour impliquer les américains à leur situation de défense et, même si le traité les laisse libre en théorie, en pratique, en cas d’attaque sur un des membres, il n’auront d’autres solutions que d’entrer en guerre.

Situé à Londres puis à Paris à partir de 1952, mais quittera la capitale française pour Bruxelles en décembre 1966 après que le général de Gaulle ait annoncé le retrait de la France du commandement militaire .

L'Alliance est rejointe par la Grèce et la Turquie (1952), l'Allemagne de l'Ouest (1955), l'Espagne (1982), puis la Hongrie, la Pologne et la République tchèque en 1999. La même année, les forces de l'OTAN s'engagent dans la guerre du Kosovo et bombardent la Serbie-et-Monténégro pendant 11 semaines .Le 29 mars 2004, de nouveaux membres (l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Bulgarie, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie) sont entrés dans l'organisation, qui en comprend maintenant 26. Du fait des révolutions démocratiques survenues dans la région, la Moldavie, l'Ukraine et la Géorgie ont fait part de leur volonté d'adhérer à l'alliance.

La France, membre fondateur de l'OTAN, s'est retirée de la structure militaire intégrée et de sa direction en 1966 mais a de nouveau un représentant au comité militaire depuis 1996. L'Islande est le seul membre de l'OTAN qui n'a pas sa propre force militaire (la défense est assurée par la Force de Défense Islandaise qui est tenue par les États-Unis et basée à Keflavik. Elle fut acceptée sans obligation d'en établir une, sa contribution à l'Alliance se faisant sous d'autres formes

-Adriatique (1992-1996) : L'OTAN s'engage dans une opération de surveillance maritime baptisée  destinée à contrôler l'embargo sur les armes de l'ONU imposé à la République fédérale socialiste de Yougoslavie.

-Bosnie-Herzégovine (1995-2004) : Campagne de bombardement pour cesser le conflit puis 1ère mission de maintien de la paix. La Force de stabilisation de l'OTAN a passé le relais à de l'Union européenne le 2 décembre 2004.

-Albanie (avril-août 1999) :  opération humanitaire pour venir en aide aux réfugiés kosovars venus en Albanie après le début de la guerre sur leur territoire.

-Kosovo (1999) : Aprés une campagne aérienne durant la guerre du Kosovo, en juin 1999, la force multinationale de paix de l'Otan au Kosovo  se déploie avec 43 000 hommes.  L'Union Européenne reprend le relais le 31 mars 2003.

-Active Endeavour (2001-...) :  suite aux attentats du 11/09/2001. La force navale permanente de la mer Méditerranée  est déployée pour participer à la lutte anti-terrorisme.

-Afghanistan (2003-...) : 11 août 2003, l'OTAN prend le commandement de la Force internationale d'assistance à la sécurité , elle s'emploie à étendre l'autorité du pouvoir central et à faciliter la reconstruction du pays. Une force de 8 125 hommes au 7 décembre 2004

Le Conseil de l'Atlantique Nord est l'organe principal de décisions. Composé de représentants permanents des États membres, il se réunit au moins une fois par semaine sous la présidence du Secrétaire général de l'OTAN. Les représentants permanents agissent sur instructions de leur pays, et rendent compte aux autorités nationales des positions des autres gouvernements. Des comités sont  responsables de domaines particuliers:

  • comite des Plans de Défense: planification de la défense collective;
  • Groupe des plans nucléaires: questions politiques liées aux forces nucléaires;
  • Comité Militaire: recommande aux autorités politiques de l'OTAN les mesures jugées nécessaires à la défense commune.

Auparavant, la structure de commandement militaire reposait sur une division géographique : une pour l'Europe , une pour l'Atlantique , 13 quartiers généraux était subordonnés à ces commandements.

Depuis 2003, toute la fonction opérationnelle est concentré en seul commandemement : le Commandement allié opérations  basé à Mons, en Belgique et il n'y a plus que 6 quartiers généraux.

son budget global est de 1,735 milliard d'euros pour 2005.

Elle dispose de 3 budgets : un civil (175,9 millions d'€) et deux militaires, l'un pour le fonctionnement (919,7 millions d'€), l'autre pour l'investisement au service de la sécurité  (environ 640 millions d'€).

Les 5 principaux contributeurs sont    ( pourcentage en 2004) :

  • USA : 29,16%
  • Allemagne : 19,95%
  • Royaume-Uni : 11,59%
  • Italie : 7,33%
  • France : 6,40% (110 millions d'€)

 

Publié dans le 20 eme siecle

Commenter cet article