les croiseurs

Publié le par nc

un croiseur  est un grand bâtiment de combat qui dispose des systèmes d'armes lui permettant d'intervenir dans tous les domaines de lutte principaux du combat en mer : lutte anti-sous-marine, lutte anti-navire, lutte anti-aérienne, l'attaque d'objectifs terrestres. Ils sont de tonnage plus important que les destroyers et les frégates, davantage spécialisés dans des domaines de lutte.

     - croiseur cuirassés : en 1875, apparut le premier représentant des croiseurs cuirassés, ceux-ci combinaient un armement assez puissant avec généralement deux ou quatre pièces principales d'un calibre de 203 ou 254 mm et une douzaine de pièces secondaires souvent de 152 mm, avec une protection constituée d'une ceinture cuirassée d'épaisseur moyenne, lui permettant de subir le tir de pièces qu'il embarquait. Il pouvait aller à une vitesse légèrement supérieure aux cuirassés de l'époque, échappant ainsi à leur chasse. Ils pouvaient être vus comme des cuirassés de deuxième rang

    - croiseur protege :  apparut vers 1880, un autre type plus léger, le croiseur protégé, dont la protection était constituée par un pont blindé couvrant les chaudières et les machines à vapeur, ainsi que les soutes à munitions. Ils étaient armés d'une douzaine de canons de calibre moyen, souvent du 152 mm. Leurs missions étaient la reconnaissance et la guerre de course.

    - croiseur auxiliaire : Avant la fin du siècle, apparut  la pratique d'armer des navires marchands pour la protection des convois. Ces bâtiments furent appelés croiseurs auxiliaires,  bien que moins armés et protégés que les croiseurs conventionnels, ils prirent une part non négligeable , en particulier au cours des deux guerres mondiales.

    - croiseur de batailles : les théories de l'amiral anglais Jacky Fisher provoquèrent l'apparation d'un nouveau type de croiseur qui lui aussi concentrait toute son artillerie dans le calibre maximum pour pouvoir détruire ses adversaires à la plus grande distance possible. La protection n'était pas censée protéger le bâtiment contre une artillerie équivalente, mais seulement contre des pièces de calibres intermédiaires

   - croiseur léger :  Vers 1895, les croiseurs protégés commencèrent à être supplantés par un nouveau type de navire bénéficiant des nouvelles technologies, avec l'apparition des turbines pour la propulsion qui leur donnait des vitesses bien supérieures. L'armement bénéficiait, lui de la généralisation des canons à tir rapide et le blindage, grâce au progrès de la métallurgie, de l'adjonction d'une ceinture cuirassée en plus du pont de protection.

   - croiseur lourd :  Au cours de la 1er guerre mondiale un accroissement des dimensions et de la puissance offensive, fit émerger une nouvelle catégorie, le croiseur lourd. Cependant la distinction entre les deux ne fut réellement codifiée que lors du traité de Washington, où le calibre de l'artillerie des croiseurs légers fut limitée à 155 mm et celle des lourds à 203 mm, le tonnage lui ne devant pas excéder 10000 t pour les deux types

Publié dans le 20 eme siecle

Commenter cet article