la guerre de bosnie

Publié le par nc

La guerre a durée un peu plus de trois ans et il y a  eu  approximativement 200.000 personnes tuées et 2 millions de déplacés. La guerre a été provoquée par des crises politiques, sociales, et de sécurité qui ont suivi la fin de la guerre froide et la chute du communisme en ancienne Yougoslavie. La guerre a officiellement fini avec la signature de l'accord de paix de Dayton à Paris 21 septembre 1995.

La guerre en Bosnie et Herzégovine est étroitement liée à la dissolution de la Yougoslavie. La crise a émergé en Yougoslavie avec l'affaiblissement du système communiste, qui faisait partie des changements  qui intervenaient avec la fin de la guerre froide. Dans le cas de la Yougoslavie, le parti communiste national perdait son pouvoir idéologique sous l'impact des idéologies nationalistes et séparatistes . Ce changement était particulièrement apparent en Serbie et en Croatie, légèrement moins ainsi en Bosnie et Herzégovine,

Ce processus a accéléré avec l'entrée de Slobodan Milosevic sur la scène politique en Serbie, un homme qui a commencé son chemin politique en répondant au réveil de l'idéologie nationaliste et qui va se placer en tant que chef moral des Serbes . Les objectifs politiques de Milosevic étaient consolider sa propre puissance et d'affirmer la domination de la fédération yougoslave,

Au 14ème congrès du parti communiste, tenu 20 janvier 1990, Milosevic a pour la première fois appliqué sa dominance en obstruant beaucoup d'amendements constitutionnels que la délégation slovène proposait afin d'essayer de rétablir l'equilibre des forces dans la fédération. Le congrès a fini avec les délégations slovènes et croates abandonnant la réunion, qui pourrait être caractérisée comme commencement de la dissolution de la Yougoslavie.

 La Slovénie et la Croatie peu de temps après ont commencé le processus vers l'indépendance, qui a mené au conflit armé. Le conflit armé était particulièrement répandu en Croatie, un secteur qui a eu une population serbe substantielle.

Le premier accident en Bosnie est un point de controverse entre les Serbes et les Bosniaks. Les Serbes réclamaient Nikola Gardovi , qui a été tué à un cortège  de mariage serbe le premier jour du référendum  février  1992 ..

Notez que ce n'était pas réellement le début de combat sur le territoire de la Bosnie et de la Herzégovine. Septembre  1991, l'armée populaire yougoslave  a détruit un petit village de Ravno situé en  Herzégovine

L'armée populaire yougoslave a été déployé autour de la Bosnie et de la Herzégovine et essayé pour prendre la commande de tous les points géostratégiques principaux dès que l'indépendance a été déclarée en avril 1992. Les Croates ont organisé une formation militaire de leurs propres appelés le Conseil de défense croate , les Bosniaks la plupart on organisé une armée  Bosniaks  les Serbes participent à l'armée de Republika Srpska ). Dans quelques endroits, de plus petites unités paramilitaires étaient en activité,

La guerre entre les trois nations s'est avérée être  la guerre la plus chaotique et la plus sanglante en Europe depuis la deuxième guerre mondiale. De nombreux  cessez-le-feu ont été signés, les combat reprenait lorsque l'un des pays se sentaient à son avantage. Les Nations Unies à plusieurs reprises mais sans succès essayé d'arrêter la guerre.

En juin 1992, la force de protection des Nations Unies qui avait été à l'origine déployée en Croatie, a ete autorise a s'avancé en Bosnie et en Herzégovine, pour protéger a l'aéroport international de Sarajevo. En septembre, le rôle de la force de protection des nations unis a été augmenté afin de protéger l'aide humanitaire

Au debut c'était Bosniaks et Croates  contre les Serbes . Les Serbes ont eu le dessus dû à des armements plus lourds  et au contrôle de la plupart des régions rurales et urbaines de serbie les serbes ont reçu les la plupart des accusations du génocide.

La majeure partie de Sarajevo a été tenue par le Bosniaks et afin d'empêcher l'armée bosnienne d'être déployé hors de la ville, l'armée serbe bosnienne a entouré elle  les troupes et l'artillerie se déployantes dans les collines environnantes. Ils ont imposé un blocus à tout le trafic dans et hors de la ville  ce qui devait être connu comme siège de Sarajevo.

Les Serbes bosniens ont constamment bombardé les civils de toutes les appartenances ethniques dans la ville.t. Le compte civil des mort à Sarajevo depassa 12.000 .

 en 1993, après que l'échec du prétendu plan de paix de Vance-Owen  prévu pour diviser le pays en trois parts éthniquement , un conflit armé jailli entre les  de Bosniak et les Croate dans un  territorial virtuel. Les Croates et le Bosniaks ont commencé se battre . Ceci a causé la création d' enclaves  ethniques et encore davantage de carnage. On l'a établi plus tard que des actions militaires de Croate bosnienne ont été directement soutenues par le gouvernement de la Croatie . À ce moment-là environ 70% du pays était pour les serbe, environ 20% pour la Croate et 10% dans Bosnie .

Mostar a été également entouré par les forces de Croate de trois côtés pendant neuf mois, et  son ville historique a été détruite L'image « http://www.medjugorje.hr/karta2.gif » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.

Afin d'essayer de protéger des civils, le rôle de la force de protection des nation unis a été encore prolongé en 1993 pour protéger les civils

En mars 1994, Bosniaks et Croates en Bosnie ont signé l'accord de paix de Washington, créant la fédération de la Bosnie et de la Herzégovine .

Un massacre de masse, largement considéré le plus grand en Europe depuis la deuxième guerre mondiale, produite en  1995. les troupes serbes ont occupé  Srebrenica en Bosnie orientale, après quoi 7779 hommes de Bosniak ont été tués

La guerre a continué durant 1995, et a la Croatie succédant le Krajina serbe en début août, l'alliance de Bosniak-Croate a gagné l'initiative dans la guerre, prenant beaucoup de la Bosnie occidentale des Serbes.  la guerre a fini avec l'accord de paix de Dayton novembre, 1995

Publié dans le 20 eme siecle

Commenter cet article