la 4eme republique

Publié le par nc

La Quatrième République se forme après la Seconde Guerre mondiale. Un premier projet de Constitution avec une seule chambre pour voter les lois est rejeté par référendum le 5 mai 1946. Une seconde Assemblée Constituante est élue le 2 juin et conçoit un projet avec une deux chambres pour voter les lois. Le régime est d'inspiration parlementaire, le pouvoir exécutif réel échéant au Président du Conseil et non au Président de la République. Ce projet de Constitution est définitivement adopté par référendum le 13 octobre 1946 et entre en vigueur le 24.

La Quatrième République prend des décisions qui marqueront l'Histoire

- extension du droit de vote aux femmes

- signature du Traité de Rome, première base de l'Union européenne ;

- fin de la colonisation française en Indochine

- constitution d'une force de frappe nucléaire française indépendante du commandement intégré de l'OTAN.

4emerep-institutions.png

Dans cette Constitution de tendance parlementaire, le Président n'a qu'un rôle faible. Le pouvoir exécutif est en fait entre les mains du Président du Conseil, chef du gouvernement qui s'appuie sur une majorité à l'Assemblée. Le mode de scrutin choisi pour l'élection des députés favorise l'existence d'un nombre assez élevé de partis entraînent de régulières chutes de gouvernement.

Bien que nettement plus meurtrière pour la France, la Première Guerre mondiale n’avait principalement affecté que le Nord et l’Est de la France où les combats s’étaient déroulés. En comparaison la seconde guerre mondiale laisse le pays dans une situation économique désastreuse. Les réseaux de transports sont dévastés; la production industrielle et la production agricole se sont effondrées; certaines villes sont pratiquement rasées Dans ces conditions, la reconstruction de l'infrastructure et de l'économie françaises sont à mettre au crédit de la Quatrième République qui parvient à rapidement ramener la croissance. Pendant cette période, la population française devra accepter un certain nombre de sacrifices pour en payer le prix : maintien du rationnement jusqu’en 1949, habitation en baraquements provisoires pour les 5 millions de français qui ont vu leur logement détruit, baisse du pouvoir d’achat, dévaluation du franc. Dans les premiers mois suivant la libération la contribution des populations civiles est sollicitée afin de participer au déblaiement des villes détruites. Par la suite la planification gouvernementale prend le relais, financées par l’aide américaine à travers le plan Marshall qui apportera plus de 2,6 milliards de dollars au pays. l'instabilité gouvernementale aura peu freiné cette reconstruction. La Quatrième République est marquée par les deux principales guerres de décolonisation qu'a connues la France : la guerre d'Indochine et la guerre d'Algérie.

L'instabilité gouvernementale, l'impuissance du Parlement et l'incapacité des pouvoirs public à résoudre le conflit algérien ont eu raison de la Quatrième République. Une nouvelle crise gouvernementale plus grave que les autres a lieu le 15 avril 1958 avec la chute du gouvernement dirigé par Félix Gaillard. La crise se termina le 13 mai 1958 par l'investiture de Pierre Pflimlin. Le même jour a lieu à Alger une émeute de Pieds-Noirs Le gouvernorat général à Alger est occupé par les activistes, un Comité "de salut public" institué, défiant l'autorité de la métropole. Ce comité est soutenu par une partie de l'armée.

À partir du 15 mai le Comité réclame le retour de de Gaulle, en qui ils voient probablement l'homme providentiel du 18 juin capable de sauver la situation. Le 15 mai de Gaulle se déclare «prêt à assurer les pouvoirs de la République». Pierre Pflimlin démissionne finalement le 28 mai 1958. Le président de la République René Coty appelle alors Charles de Gaulle à la présidence du Conseil, L'Assemblée nationale suit l'avis du président de la République, et investit le 1er juin le Gouvernement Charles de Gaulle.Le 3 juin est votée par l'Assemblée nationale et le Conseil de la République la loi constitutionnelle qui annonce une révision de la constitution de la IVe République, en dérogeant à la procédure de révision constitutionnelle. Une loi de pleins pouvoirs pour six mois est également votée.Le projet de constitution est rédigé pendant l'été puis soumis au référendum le 28 septembre 1958. Il est adopté à une large majorité, instaurant la Ve République.


president de la 4eme republique
president-de-la-4eme-republique.jpg

Publié dans le 20 eme siecle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article