gare de la Part-Dieu

Publié le par nc

La gare de la Part-Dieu est la principale gare à voyageurs de l'agglomération de Lyon. Elle remplace la gare de Lyon-Brotteaux qui a été déclassée à son ouverture au trafic commercial.
La gare a été construite en 1978 dans le cadre d'une opération d'aménagement urbain qui a vu la création d'un second centre ville de Lyon et l'un des plus grands centre commerciaux de France le centre commercial de la Part-Dieu.
La gare de Lyon-Part-Dieu est l'une des premières gares de correspondance de la SNCF au niveau national et international. Desservie par de nombreux TGV, trains de grandes lignes et TER, elle est reliée directement à Paris, Marseille, Valence, Saint-Étienne, Nice, Perpignan, Rouen, Roissy, Lille, Bruxelles, Genève, Metz, Strasbourg, Tarbes, Bayonne, Nantes, Bordeaux.
Lyon comporte quatre autres gares, la gare de Lyon-Perrache, la gare de Lyon-Vaise, la gare de Lyon-Saint-Paul ainsi que la gare de Lyon-Gorges de Loup.
Son fonctionnement dépassant fortement les prévisions de fréquentation initiales, aussi bien en passage qu'en destination de voyage
la gare a été restructurée de 1995 à 2001 en augmentant le nombre des quais et en révisant sa desserte depuis l'extérieur. Ressemblant aux gares et construite selon une architecture peu commune pour les gares françaises, la gare de Lyon-Part-Dieu se compose de deux niveaux : une halle au niveau du rez-de-chaussée fait office de bâtiment voyageur où sont situés les points de vente des commerces alors que les quais, auxquels on accède par des escalators, sont situés au niveau supérieur.

Image:Entrée gare Part-Dieu Lyon.JPG

Aujourd'hui, 14,7 millions de passagers transitent par la gare chaque année. La SNCF, qui voit la fréquentation augmenter d'environ 30% par an, prévoit une fréquentation qui passerait du niveau actuel de 80 000 personnes par jour à 200 000 en 2010. Un projet de requalification et d'adaptation aux nouvelles exigences est donc envisagé

Commenter cet article