La gare d'Austerlitz

Publié le par nc

La gare d'Austerlitz est une des six grandes gares terminus de la SNCF à Paris, située sur le bord de Seine dans le 13e arrondissement. Depuis la mise en service du TGV Atlantique, cette gare a perdu la plus grande partie de son trafic Grandes lignes avec le Sud-Ouest de la France. Celui-ci n'est plus que d'environ 25 millions de voyageurs par an
La gare d'Austerlitz fut à l'origine la gare tête de ligne à Paris du réseau de la compagnie Paris-Orléans.

Gare d'Austerlitz

Un premier embarcadère fut construit à l'emplacement actuel de la gare et mis en service le 20 septembre 1840 à l'occasion de l'ouverture de la ligne Paris-Juvisy, prolongée jusqu'à Orléans en 1843. Un premier agrandisssement eut lieu en 1846.
La gare fut reconstruite, de 1862 à 1867. On éleva la grande halle métallique d'une portée de 51,25m et de 280m de long. Ce vaste espace fut utilisé comme atelier de fabrication de montgolfières pendant le siège de Paris en 1870. On construisit aussi le pavillon des départs au nord  et celui des arrivées au sud, ainsi que l'immeuble de l'administration des chemins de fer d'Orléans à l'extrémité ouest de la halle, sur la place Valhubert, à la façade Belle Époque.
En 1900, la compagnie du Paris-Orléans  prolongea sa ligne vers le centre de la capitale et la gare d'Orsay devint la nouvelle tête de ligne, mise en service le 28 mai à l'occasion de l'Exposition universelle.
En 1906, la grande halle d'Austerlitz est littéralement transpercée par la ligne de métro n° 5 dans le prolongement d'un viaduc traversant la Seine. Une station surélevée est implantée dans la halle.
En 1910, lors de la grande crue de la Seine, la gare est inondée et le trafic totalement interrompu du 31 janvier au 9 février. Pendant cette période, le départ et l'arrivée des trains sont reportés à Juvisy.
En 1939, la gare d'Orsay voit sa fonction limitée au trafic de banlieue, et la gare d'Austerlitz redevient gare terminus des grandes lignes.
La gare d'Austerlitz est restée longtemps la principale tête des lignes des liaisons vers le Sud-Ouest de la France, mais la mise en service en 1990 du TGV Atlantique, desservant la gare Montparnasse, a considérablement affaibli son activité grandes lignes.
Entre 2004 et 2006, l'ancien bâtiment de l'administration des chemins de fer d'Orléans, qui accueillait jusque là des bureaux et un théâtre, a été vendu par la SNCF et a été l'objet de travaux importants. La façade d'origine a été conservée, mais l'immeuble a été entièrement reconstruit afin d'accueillir des bureaux.

Commenter cet article