gare du nord

Publié le par nc

Une première gare du Nord fut construite par les ingénieurs des Ponts et Chaussées pour le compte de la Compagnie des chemins de fer du Nord, notamment Léonce Reynaud, professeur d'architecture à l'école polytechnique et inaugurée le 14 juin 1846. Trop petite, elle fut en partie démolie en 1860 pour laisser place à la gare actuelle ; sa façade de pierre fut remontée à Lille. Surmontée d'un étage et d'une horloge, c'est la facade actuelle de la Gare Lille-Flandres.

http://a1692.g.akamai.net/f/1692/2042/7d/israel.blog.lemonde.fr/files/2006/12/gare-du-nord.jpg

Le baron James de Rotschild choisit l'architecte français Jacques Hittorff. La construction dura de mai 1861 à décembre 1865, mais la nouvelle gare fut mise en service dès 1864. La façade est organisée autour d'un arc de triomphe et se caractérise par l'utilisation de gros blocs de pierre. Elle est ornée de 23 statues représentant les villes desservies par la compagnie. Les statues les plus majestueuses, celles qui couronnent l'édifice, illustrent les destinations internationales tandis que les destinations nationales correspondent à des statues plus modestes posées sur la façade. Le bâtiment a l'habituelle forme en U d'une gare terminus. La charpente est en fer et en fonte. Les colonnes furent fabriquées en Écosse, seul pays où se trouvait une fonderie capable d'en faire d'aussi grosses.
Comme d'autres gares parisiennes, elle devint rapidement trop petite face au développement du trafic ferroviaire. En 1884, les ingénieurs parvinrent à y insérer cinq voies supplémentaires. En 1889, l'intérieur fut entièrement reconstruit et une extension fut même bâtie sur le côté Est pour accueillir les lignes de banlieue. D'autres extensions eurent lieu entre les années 1930 et 1960.
À partir de 1906 et 1908, elle est desservie par le métro de Paris : la ligne 4 qui traverse Paris du nord au sud, et le terminus de la ligne 5 qui passe près de la gare de Lyon. Dans les années 1930, la ligne 5 est étendue en direction de la banlieue (Pantin).
Enfin, en 1994, l'arrivée des trains Eurostar impose une réorganisation des voies

http://fog.ccsf.edu/~creitan/vocabch3/gare-du-nord.jpg

Le 27 mars 2007, cette gare fut le théatre d'une émeute déclenchée après le contrôle d'un voyageur sans titre de transport. Un contrôle qui aurait dégénèré en arrestation violente selon les émeutiers; les agents RATP puis la police n'auraient fait que se défendre selon leur dires. Cette explosion de violence à moins d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle française de 2007 a relancé le thème de l'insécurité dans la campagne.

Commenter cet article