paul reynaud

Publié le par nc

L'image “http://www.diplomatie.gouv.fr/archives/dossiers/160ministres/2eGM/finIIIeRep/Images/reynaud_m.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Paul Reynaud,  est né le 15 octobre 1878 à Barcelonnette diplômé de l'école des hautes études commerciales, avocat, Paul Reynaud se tourne assez vite vers le monde de la politique. Élu à la Chambre des députés avec le Bloc national d'abord en 1919, puis de 1928 à 1940.
Membre d'un parti de droite modérée, l'Alliance démocratique, il est plusieurs fois ministre sous la Troisième République et est en charge des portefeuilles des Finances, des Colonies et de la Justice.

Paul Reynaud est nommé, le 22 mars 1940, président du Conseil et ministre des Affaires étrangères par Albert Lebrun. Le 9 mai 1940, devant la tournure que prend les évènements, Paul Reynaud soumet sa démission mais se rétracte devant l'insistance du Président Lebrun.
Il reprend le portefeuille de la guerre à Édouard Daladier et s'adjoint le maréchal Pétain comme vice-président et le général Charles De Gaulle, pour lequel il a une grande estime, comme Sous-secrétaire d'État à la Guerre.
Le 10 juin, en prévision de l'entrée des Allemands à Paris, les pouvoirs publics se réfugient à Tours puis à Bordeaux. L'affrontement entre les partisans de la continuation des combats (Mandel, De Gaulle) et les tenants d'un armistice (Pétain, Maxime Weygand), tourne à l'avantage des derniers.
Alors, après l'échec le 16 juin 1940 du projet d'union des nations françaises et britanniques défendues par Winston Churchill et Charles De Gaulle, et face au progressif ralliement des membres de son gouvernement à la demande du Maréchal Pétain de demander les conditions d'armistice, Paul Reynaud présente sa démission au Président Lebrun qui l'accepte. Le Maréchal Pétain, nommé chef du gouvernement, propose à Reynaud le poste d'ambassadeur auprès des États-Unis que celui-ci refuse.
le 5 septembre 1940, il est interné sur ordre de Pétain au château de Chazeron, comme étant l'un des responsables de la défaite, il est ensuite pris par les Allemands. Emprisonné au camp d'Oranienburg, il est en suite gardé prisonnier dans le Tyrol.

De 1946 à 1958, Paul Reynaud est réélu député et Il devient ministre de l'Économie nationale et des Finances en 1948.
Rallié aux conceptions du Général Charles de Gaulle en 1958, il préside le comité consultatif constitutionnel. Il rompt avec De Gaulle en 1962 pour soutenir Jean Lecanuet lors de l'élection présidentielle de 1965.
il meurt le 21 septembre 1966 à Neuilly sur Seine en nous laissant ses mémoires.

Publié dans biographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article